4 étapes pour débuter la méditation de pleine conscience

Voici un article pour vous aider à commencer la méditation de pleine conscience.

Table des matières

Méditer pour revenir à l’instant présent

On sait pertinemment que la méditation de pleine conscience calme l’esprit. Il y a suffisamment d’études scientifiques qui le démontre. Matthieu Ricard a passé plein d’IRM pour que nous le constations. La méditation validée par les neurosciences | Les Echos

La méditation va vous procurer la sensation de ralentir l’environnement, le monde qui vous entoure. On a l’impression d’être toujours speed et la méditation donne cette sensation de ralentissement qui est très agréable. C’est vraiment un entraînement sur l’instant présent. Notre cerveau  a tendance à être dans le passé, dans le futur et rarement dans l’instant présent. Et c’est vraiment un entraînement, une pratique qui va vous aider à revenir dans l’instant présent et cette prise de conscience de ce qui ce passe à notre corps, etc…

Méditations guidées assises ou debout?

Pour débuter la méditation de pleine conscience, nous vous conseillons les méditations guidées. En fait, c’est super compliqué lorsque l’on débute la méditation. De se dire : ” Ok, je m’assois et maintenant, qu’est-ce que je fais ?”. Et alors là, le cerveau va partir dans tous les sens si on ne sait pas sur quoi se concentrer.

Pour la méditation assise, toujours bien droit.e la nuque dans l’alignement. Et debout comment fait-on cela ? Vous pouvez très bien aller faire une marche méditative, vraiment prendre conscience de votre environnement tout en marchant, tout en étant éveillé.e

Vous pouvez vous concentrer sur votre respiration et prendre conscience de ce qui se passe. Vous respirez par le nez, vous sentez l’air frais qui passe et quand vous expirez, tiens! il est plus chaud et vous sentez l’air qui passe sur vos lèvres. C’est ça en fait, observer sa respiration, c’est juste observer ce qui ce passe au niveau du corps, votre ressenti physique. Donc vous pouvez totalement vous concentrer là-dessus. Mais pour débuter, cela va être intéressant de faire des petites sessions de méditations guidées .  Ou alors, faites une marche méditative. 

Les yeux  mi-clos ou fermés ?

Les deux sont possibles, ils n’ont pas le même rendu en fait. Le fait d’avoir les yeux fermés, ça va vraiment vous plonger à l’intérieur de vous. Mais vous pouvez très bien avoir les yeux mi-clos. Avec les yeux mi-clos, vous allez avoir une connexion avec l’environnement et votre intérieur. L’objectif tout de même est d’être bien centré.

Quand pratiquer la méditation de pleine conscience?

A tout moment! Vous n’avez qu’à décider du moment. Vous choisissez un moment et prenez un instant pour prendre conscience de votre respiration. Ensuite, faites un scannage de votre corps. Vous allez d’abord relaxer les orteils en prenant conscience de ses orteils, de les ressentir, ressentir les points de contact, y’a t-il des points de pression ? et les visualiser. Vraiment prendre conscience de cet endroit du corps et tenter de les détendre mentalement, de se sentir apaisé à cet endroit-là. Après, vous allez remonter les pieds, faire le même travail aux chevilles, puis aux mollets, aux genoux, aux cuisses, au bassin, au torse, au dos, aux épaules, au cou, aux bras, poignets, aux doigts, tous les éléments du visage jusqu’au crâne. Lorsque vous aurez fini ça, vous vous sentirez déjà mieux.

Quelle attitude avoir ? Vais-je y arriver?

Faites des méditations guidées et vous observez vos sensations extérieures et internes. Et là, le plus important, mais quelle attitude avoir ? Parce que c’est vrai que l’on est assailli quand on démarre par nos pensées. On ne s’en rend pas compte au quotidien, notre cerveau ne fait que penser. Alors, ce que vous pouvez faire, c’est de maintenir votre attention. Maintenir votre attention n’est pas si simple. Lorsque votre esprit part dans vos pensées, vous pouvez revenir sur un objet ou sur la respiration, parce que la respiration se fait naturellement. Prenez conscience de votre respiration, revenez dessus et maintenez votre attention.

La deuxième attitude à avoir est de ne pas juger. N’orientez pas votre méditation de pleine conscience, soyez juste l’observateur.trice

La troisième attitude à avoir est de ne pas analyser. Ne dites pas. “Ah là, j’ai un frisson c’est parce que j’ai froid”. N’analysez pas, voir même mieux, ne pas mettre de mots dessus. Juste être conscient d’être là et de prendre conscience de la sensation, de la pensée mais sans l’analyser et sans même mettre un mot dessus. Ce n’est pas facile et c’est pour ça que vous devriez apprendre la méditation avec des personnes qui vont vous enseigner à prendre du recul, ne pas analyser et de ne pas mettre de mots sur ce que l’on ressent. Parce qu’on a tendance à tout ruminer en fait. Et là, c’est l’effet inverse, c’est juste être l’observateur.trice de soi-même. 

Voila, vous avez les clés pour savoir comment débuter la méditation de pleine conscience. Si vous avez besoin d’informations, contactez-nous